Accueil > Encyclopédie > S > Scrubs > Saison 5 > Mon Interne
Mon Interne
Titre original : My Cabbage (1)
Saison 5 - Episode 12 | N dans la srie : 105 | N de Production : 512
1re Diffusion (Originale) : 28/02/2006 - (Française) : 01/10/2006

Rsum

J.D. fait des diffrences entre ses internes. Il ne supporte pas Keith, lun dentre eux, et demande conseil au Dr Cox qui lui suggre de mettre la pression afin quil fasse une erreur et quil puisse le virer. Mais le plan de J.D. ne va pas se drouler comme prvu. Pendant ce temps, Turk et Elliott gare une lettre dadieu dun de leur patient pour ses enfants.
Enfin, le Dr Kelso demande au concierge de le dbarrasser dun corbeau qui a lu domicile lhpital. Dcouvrant certains talents loiseau, le concierge dcide de sen servir linsu du Dr Kelso.


Synopsis de l'pisode

Voir le synopsis

Distribution & Production principale
Scnariste(s) : Ryan Levin

Ralisateur(s) : John Inwood

Acteurs présents : Zach Braff (Dr John "J.D." Dorian), Sarah Chalke (Dr Elliott Reid), Donald Faison (Dr Chris Turk), Neil Flynn (Le Concierge), Ken Jenkins (Dr Bob Kelso), John C. McGinley (Dr Perry Cox), Judy Reyes (Infirmire Carla Espinosa)

Guest Star(s) Rcurents : Shaughn Buchholz (Jason) [x8], Frank Encarnacao (Dr Mickhead) [x25], Michael Learned (Mme Wilk) [x6], Robert Maschio (Todd Quinlan) [x114], Christina Miles (Gloria) [x10], Travis Schuldt (Keith) [x39]

Guest Star(s) : Kareem Abdul-Jabbar (Lui-Mme), Frank Cameron (Dr Mickhead), Aly Carpenter (Fille), Azalea Davila (Maman), JB Ghuman Jr. (Mark Capuche), Nathan Lee Graham (Eric Burton / Devin Burton), Mike Kersey (Patient qui a eu l'accident de chasse), J.R. Starr (M. Burton)

Notes de production

* Notes :
- Quand Turk montre Elliott les diffrents numros quils possdent la concernant, ils sont indiqus comme suit : Elliott maison, Elliott travail, Elliott tlphone, parents dElliott (dans le cas o Elliott nest pas accessible). Or, la fin de lpisode, quand Elliott tlphone Turk, celui-ci lit sur son tlphone appel entrant dElliott Reid.
- Sanchez, loiseau, est un corbeau nuque blanche galement appel le White-necked Raven. Il fait parti de la race des corbeaux Chihuahua.
- Kareem Abdul-Jabbar donne le prnom de Mme Wilk qui est Patricia.
- Quand le tlphone portable du concierge est dans la cage de loiseau, on peut voir que le bouton du chiffre 1 a disparu.
- J.D. a donn son samedi Jason pour aller voir King Kong (sorti en 2005 et ralis par Peter Jackson). Il sagit du samedi o est sorti King Kong au cinma, jour o devait tre diffus lorigine cet pisode.
- Le concierge dit au corbeau, Tienes mi corazon en espagnol quand il le laisse partir. On le traduit par Tu emportes mon cur ! qui est une expression commune de lamour en Amrique Latine.
- Le nom de famille de Keith (linterne que J.D. naime pas) est Dambrouille.

* Gaffes :
- Quand loiseau laisse tomber le stylo sur le Dr Cox, on peut voir le stylo rebondir jusqu ne plus tre dans le champ de la camra. Or, dans le plan suivant, le Dr Cox se retrouve le stylo la main en se retournant vers J.D.
- Quand le Dr Cox explique J.D. en plaisantant quil a d tuer une infirmire pour trouver un stylo qui marche, il clique dessus plusieurs reprises avec son index. Mais quand la camra se met sur J.D., on peut voir que le Dr Cox clique avec son pouce.
- Quand Carla montre la pancarte Flicitations ! Mme Wilk, celle-ci a un plateau repas devant elle. Dans le plan suivant, le plateau repas a disparu. Il revient de nouveau quand la camra est sur Mme Wilk.

* Allusions :
- Quand le Dr Cox dit J.D. quil a d tuer une infirmire afin davoir un stylo qui marche en cliquant dessus, cest une rfrence lpisode 21 de la saison 3, Mon Cas de Conscience. Toutefois, dans cet pisode, le Dr Cox explique Carla quil se moque du fait quelle commande des stylos sur lesquels on appuie ou des stylos quon tourne.
- La scne o J.D. retourne la radiographie que tient Jason pour la mettre lendroit est une allusion au gnrique douverture quand J.D. pose la radiographie lenvers. Beaucoup ont cru une erreur mais ctait une erreur intentionnelle. En effet, Bill Lawrence, le crateur, a expliqu dans une interview que lerreur tait intentionnelle car il voulait que le public pense que les stagiaires sont inexpriments et peuvent faire de simples erreurs. Quand J.D. retourne la radiographie cela signifie quil a fait du chemin et quil est maintenant plus expriment.

* Citations :
Penses de J.D. : - Linconvnient avec Keith cest quil est exasprant. Et aussi que certains soirs, quand il a trop bu, il lui arrive de se tromper de chambre.
(Keith se glisse dans le lit de J.D.)
Keith (embrassant J.D.) : - Cest moi, chri, a va ?
J.D. : - Mm, je tadore.
(J.D. raconte la scne Turk.)
J.D. : - Pour ma dfense, je dois dire que Keith est trs doux et qutre rveiller par quelquun qui embrasse comme lui, il y a de quoi gmir de plaisir.
Turk : - Jai vcu la mme chose au lyce.
J.D. : - Cest vrai ? Quel est livrogne qui ta embrass pendant que tu dormais ?
Penses de J.D. : - Cest l que Turk et moi, on sest rappel cet incident enfoui dans nos mmoires depuis douze ans.
Turk : - Tes daccord pour quon svite pendant deux semaines ?
J.D. : - Je le suis.
Turk : - Bon.

Penses de J.D. : - Turk allait me manquer mais heureusement mon interne prfr ntait pas loin. Jason Cabbagio. Ou comme je lavais intelligemment surnomm
J.D. : - Carpuccio.
Jason et Mark : - Oui monsieur.
J.D. : - Oh non, Mark, ce nest pas toi que jappelle, je madressais Capuche.
Mark : - Oui mais mon nom de famille cest Capuche.
J.D. : - Oui, je sais, mais je tai surnomm lOurs Brun parce que tu as un odorat formidable.
Penses de J.D. : - Et parce que tu es couvert de poils des pieds la tte.

Penses de J.D. : - Bon, cest vrai, il y a des internes que je prfre dautres. Mais je ne laisse jamais mes sentiments personnels influencs mon attitude professionnelle.
J.D. : - Tu es en retard Keith. Ce qui ne mtonne pas parce que tu nes pas un mec bien.
Keith : - Dsol, je soignais un type qui a eu un accident de chasse.
J.D. : - Mentir navance rien Keith.
Keith : - Jai son sang sur ma blouse.
J.D. : - Tu as pu emprunter cette blouse.
Carla : - Voil le monsieur qui a eu laccident de chasse.
Le patient ( Keith) : - Cest mon sang sur votre blouse.
J.D. : - Ce nest pas sa blouse.
Le patient : - Mais il ma soign.
J.D. : - Ce ntait pas lui.

Turk : - Bon, coute, si M. Burton peut se faire oprer, tu mappelles tout de suite.
Elliott : - Cool. Donne-moi ton numro.
Turk : - Tas dj mon numro.
Elliott : - Je ne lai plus, jai chang de tlphone.
Turk : - Oh ! Mais tas pas mis les anciens numros dans le nouveau ?
Elliott : - Non, pas encore. Jai seulement transfr les plus importants.
(Turk lui prend son tlphone.)
Turk : - Chez Marie-Paule, coiffure, mise en pli, manucure. Et l, il y a juste crit, le garon dans le restaurant.
Elliott : - Hey, je me suis trs bien entendu avec ce garon dans le restaurant. On a pass toute la soire rire et parler de parler, voil. Si je veux tavoir, je tlphonerai Carla. On est plus trs intimes, toi et moi. Je parie que tu nas mme pas mon numro.
(Turk lui montre les diffrents numros qui la concernent.)

Carla : - On vous a choisi quelque chose avec les filles (elle sort une grande pancarte Flicitations !).
Mme Wilk : - Oh ! Oh !
Carla : - Je vous laisse imaginer la taille du magasin (Carla et J.D. rigolent).
Mme Wilk : - Oh !
Penses de J.D. : - Ctait un rire trs hypocrite parce que le cadeau que javais prpar allait ridiculiser celui de Carla.
J.D. : - Mme Wilk, je me suis rappel combien vous aimiez le basketball alors je cous ai achet le DVD des plus beaux paniers marqus au cours des vingt dernires annes et sign par Kareem Abdul-Jabbar.
Mme Wilk : - Oh ! J.D. cest vraiment trop gentil.
Penses de J.D. : - Je suis le meilleur.
Keith : - Mon cadeau est de la mme veine.
J.D. : - Oh, cest vrai, Keith ?
Keith : - M. Abdul-Jabbar est prsident de lquipe de football de mon pre.
Kareem Abdul-Jabbar : - a va Patricia ?
Mme Wilk : - Oh !
Kareem Abdul-Jabbar (prenant le DVD de J.D.) : - Mais cest pas ma signature. Cest vous qui avez sign ? Cest illgal.
J.D. (reprenant son DVD) : - Hey aller, on remonte au service psychiatrique, M. Rosenberg. ( Mme Wilk) Cest un dingue !

Penses de J.D. : - Ctait un matin comme tous les autres. Le Dr Mickhead tait revenu aprs avoir t acquitt du meurtre de sa femme.
Dr Mickhead : - Qui est-ce qui veut une tenue de prisonnier ?
Penses de J.D. : - Le Dr Kelso tait plong dans sa tentative quotidienne dintimidation du gteau au chocolat.
Dr Kelso : - Aller, a suffit, jarrte. Tu as gagn, tu gagnes toujours (il prend le morceau de gteau).

Dr Kelso : - Quelquun peut-il mexpliquer ce que ce corbeau fait dans mon hpital ?
Le concierge : - Jai bien limpression quil vole monsieur. Et je lai appel Sanchez. Ouais. Il a emmnag dans la guirlande. Je laurais bien chass mais les patients se sont pris daffection pour ce petit bonhomme.
Dr Kelso (au concierge) : - Ce charognard couvert de microbes reprsente un vrai danger pour la sant. Connaissez-vous la premire cause des dcs dans un hpital ?
Dr Cox : - Votre prsence.
Dr Kelso (au concierge) : - Les infections. Et savez-vous quelle vitesse une infection se rpand dans un hpital ?
Dr Cox : - Votre prsence.
Dr Kelso (au concierge) : - a na pas de sens.
Dr Cox : - a mest gal.

J.D. : - Keith, je me rends compte que tu voudrais aller lenterrement de ta grand-mre, samedi. Oui, on le voudrait tous. Mais tu ne peux pas prendre un cong chaque fois que tu en as envie.
Keith (montrant Jason) : - Alors pourquoi il a eu son samedi pour aller voir King Kong ?
J.D. : - Parce que Keith, Capuche est un spcialiste des singes. Va sy, montre (Jason imite le gorille). Ah, cest encore mieux quau zoo.

Le concierge (rcuprant son tlphone dans la cage oiseau et sadressant au corbeau) :
- Je ne pensais pas que tallais marcher. Pourquoi ce coup de fil aurait t pour toi ? Cest mon tlphone. Mais quest-ce que tas foutu ? Tas vid ma mmoire. Hey ! Je ne peux mme plus appeler mes potes de Saigon. Bravo. Et quest-ce que tu sais faire dautres ?

J.D. : - Hey, prtez-moi cinq dollars, jai oubli mon argent.
Dr Cox (parlant la bouche pleine) : - Pourquoi tu veux cinq dollars ? Parce que Abraham Lincoln
Carla : - Parce que Abraham Lincoln a une tte qui te revient ou parce que le centre commercial fait des soldes monstres sur les porte-jarretelles ? (Au Dr Cox) Je lai dit pour vous. Parlez pas la bouche pleine. ( J.D.) Tiens, je nai que des billets de cents.
Dr Cox (parlant la bouche pleine) : - Pourquoi ? Tu es une prostitue
Carla (linterrompant) : - Parce que jai travaill sur le trottoir hier soir. Apparemment, je suis une prostitue.
Dr Cox (toujours la bouche pleine) : - Bravo.
Carla : - Merci.

Carla : - O est ma monnaie ?
J.D. : - Un corbeau la prise.
Carla : - Je veux ma monnaie dici ce soir ou je te brise la nuque.

Dr Cox : - Pourquoi tu tassieds l, Bizu ?
J.D. : - Jirais bien avec mes internes mais Keith est avec eux et je ne peux pas le supporter.
Dr Cox : - Ah oui, je le connais. Trs mauvais mdecin. Je prfrerais remettre ma sant entre les mains du Dr Acula (J.D. se tourne vers le Dr Cox). Jai lu ton scnario de vampires cette semaine. Et aussi pnible que ce soit dire, je lai trouv pas mal.
J.D. : - Oui !
Dr Cox : - Bon, voil ce que tu vas faire avec Keith. Tu lui mets une pression denfer, il finira bien par faire une btise et l, PAN, tu le fous dehors.
J.D. : - Et et quest-ce que vous avez pens du passage du rve en Transylvanie parce que je lai crit quand jtais de garde et le lendemain matin je me suis dit : Cest quoi ce truc-l, tes pas net ? .
Dr Cox : - Brigitte. La pression.
J.D. : - Je ne peux pas en prendre un au pif et le torturer.
Dr Cox : - Torture-les tous, nhsite pas. Je parie quils le mritent et puis voyons les choses en face, cest toi leur professeur alors ils nont aucune comptence.
J.D. : - Ce matin, il y en a un qui ne savait pas poser une perfusion. Hier, il y en a un qui a fait un diagnostic sur lenvers dune radio et lautre jour, il y en a un qui a provoqu un choc septique en confondant un bonbon et un suppositoire.
Dr Cox : - Ils sont formidables, Bizu. Que la torture commence (sa montre sonne). Ouh, excuse-moi, a signifie que le quart dheure de discussion est achev. Veuillez vacuer la salle, veuillez vacuer la salle, veuillez vacuer la salle
J.D. (se levant) : - Quand vous aurez le temps, on reparlera de mon scnario pour voir si a allait.
Dr Cox : - Veuillez vacuer la salle, veuillez vacuer la salle.

Penses de J.D. : - Ctait pas facile pour Turk et Elliott. Parce que leur patient, M. Burton, navait pas tenu le choc.
Turk : - On a fait tout ce quon a pu pour votre pre.
Elliott : - Toutes nos condolances. Devin, Eric.
Eric : - Lui cest Devin, moi cest Eric.
Elliott : - Oh ! a doit vous arriver rgulirement.
Devin : - Pourquoi ? Parce que tous les blacks se ressemblent ?
Elliott : - Oh ! Non, non ! Parce que vous tes de vrais jumeaux.
Eric : - Elle est toujours aussi raciste ?
Turk : - Oh, non, a dpend des jours.
Elliott : - Des vrais jumeaux Turk !

J.D. : - Ouh, ouh, Keith. Cest ton tour de passer lexamen rectal. Allonge-toi tout nu sur le lit.
Carla : - Woh ! Le Dr Cox ma dit que tallais bousculer tes internes mais jaurais jamais cru que tallais leur enfoncer du coton dans les fesses.
J.D. : - chacun sa torture, je ne suis pas fou, Carla. Tiens, regarde. Capuche, ton index (Jason met son doigt dans la tasse bouillante de J.D.).
Jason : - Cest un peu chaud.
J.D. : - Je le boirais plus tard, merci. Tu vois ?
Carla : - Oui !

J.D. : - Prtez-moi votre stylo bille.
Dr Cox : - Oh non, certainement pas. Jai d assassiner une infirmire pour en avoir un qui marche.
J.D. : - Oh, je vous en prie. Il faut absolument que je leur dessine une grimace.
Dr Cox : - Rend-le moi ou je te brise la nuque.
J.D. : - Merci.

Penses de J.D. : - Cest difficile de crer des liens dans un hpital. Alors quand on veut vous priver dun nouvel ami, il faut parfois mentir.
Le concierge : - Le corbeau est mort, monsieur. Si a vous intresse, il avait le got de poulet. Je lai mang.
Dr Kelso : - Bonne ide. Maintenant signez-moi a pour que je puisse ne plus vous voir.
(Le corbeau laisse tomber le stylo vol J.D. dans la main du concierge.)
Le concierge (signant et sadressant au corbeau) : - Gracias.
Dr Kelso : - De nada.

Dr Cox : - a mpate que vous vous en soyez tirer sans dommages. Toit tait contre vous. Vous aviez une maladie trs grave, un mdecin trs nul. Mais bon a a t un plaisir de moccuper de vous et
Mme Wilk : - Je sais que de dire des choses gentilles, a vous intimide alors allez vous en.
Dr Cox : - Merci.

Dr Cox (s'adressant J.D.) : - Pourquoi cette grimace Patricia ? Tu regardes Kelso entrain dessayer dimpressionner le dernier gteau au chocolat.
Dr Kelso (sadressant un morceau de gteau au chocolat) : - Ah, tu mas encore battu. La prochaine fois, je prends une brioche.

J.D. : - Retour de Capuche, les gars. Jaurais d tre plus clair tout lheure. La suspension ne sera mise en pratique qu quatre heures de laprs-midi. Donc, toutes mes excuses Capuche.
Jason : - Cest rien docteur.
J.D. : - Va retrouver les autres.
Keith : - Cest vraiment pas juste. Si je mtais tromp, je serais parti.
J.D. : - Laisse-moi texpliquer quelque chose, Ok ? Je traite chacun de vous comme un individu part entire. Prend Gloria, par exemple. Elle a au moins trois cents ans et besoin de beaucoup dormir. Alors je tiens compte de sa nature. Et Ours Brun chasse pour se nourrir. Je ne lui impose donc pas les gardes de nuit. Et Barry le bandit, interdit auprs des enfants. Et ben je me dbrouille avec a.
Keith : - Mais pourquoi jai pas un surnom comme tout le monde ?
J.D. : - Hey parce que les noms de famille ne sont pas tous forcment inspirants.
Keith : - Mon nom de famille, cest Dambrouille.
J.D. : - Et quest-ce que je peux faire avec a Keith, hein ? Je ne suis pas magicien.

Dr Kelso : - Patricia, ce fut un rel plaisir de vous avoir ici dans notre hpital et jespre sincrement que la prochaine fois que vous serez malade, vous penserez nous. Mais mais, mais non, a ne veut pas dire que vous allez tre malade, cest juste que vous tes vieille et quil y a des chances que vous et ferme ta gueule Bob.
Mme Wilk (rigolant) : - a ne fait rien, je crois que jai compris.
(Le corbeau se pose sur lpaule du Dr Kelso.)
Le concierge : - Enfin Sanchez, je tai dit Dorian dans la chambre 136. Ici, cest la 136. Javais tort. Toutes mes excuses, Sanchez, tu avais raison. Comme toujours. (Regardant le Dr Kelso) Quoi ?

J.D. : - Je ne me rappelle pas qui a fait ces btises.
Dr Cox : - Mais si tu te rappelles.
Penses de J.D. : - Bon daccord. Mais moi, au moins, je nai pas crit une fausse lettre dadieu.
Turk (aux jumeaux) : - On vous lit la lettre ? (Les jumeaux font oui de la tte.) Va sy Elliott. Commenons.
Elliott : - Mon trs cher Eric. Je forme des vux pour que tu trouves enfin une fidle compagne
Eric : - Je suis gay.
Elliott : - Afin quelle taide pouvoir trouver un compagnon.
Eric : - Il ne savait pas que jtais gay.
Elliott : - Afin quil puisse te trouver une compagne.
Le concierge (donnant la lettre Devin) : - Il y avait votre lettre dans la guirlande de Sanchez. Il y avait aussi des voitures miniatures. Pourquoi ? Il nen a pas besoin. Il na mme pas le permis.
Devin (lisant la lettre) : - Pensez nettoyer les gouttires la maison du lac pour ne pas inonder le porche de devant.
Eric : - Quest-ce que a veut dire a ?
Turk : - La ntre tait mieux que a, hein ?

* Musique de lpisode :
- Fix You par Coldplay (Quand J.D. parle avec Jason de ses btises ; quand Turk et Elliott sont au bar et quand Jason transmet linfection Mme Wilk.)
Membres additionnels de la production

Producteur excutif : Bill Lawrence (III)
Co-producteur excutif : Bill Callahan, Garrett Donovan, Neil Goldman, Tim Hobert, Tad Quill
Producteur : Janae Bakken, Debra Fordham, Mark Stegemann, Eric Weinberg, Randall Keenan Winston
Producteur superviseur : Mike Schwartz (II)
Producteur consultant : Angela Nissel
Co-producteur : Liz Newman, Danny Rose
Musique : Jan Stevens
Montage : Daniel Russ
Directeur de la photographie : Richard Davis (XI)
Assistant Camra : Dwight Tudor
Assistant de Casting : Matt Kane (II), Blyth Nailling
Assistant des producteurs : Eren Celeboglu
Assistant de Production : Brian M. Davison, Melody Derloshon, Kip Kroeger
Cadreur : David Allen Grove, Dwight Tudor
Charg de Production : Richard A. Wells
Chef oprateur du son : Joe Foglia
Conducteur de groupe : Scott Ayers
Coordinateur de la production : Hillary Simone Hirsch
Costumes / Costumire : Alexandra Dewey
Directeur des oprations : Lyda Blank
Gaffer : Andy Rawson
Graphiste : Larry Field
Machiniste : W. Ted Mayer, Calvin Starnes
Second assistant camra : Joseph Torres Jr.
Second Assistant Ralisateur : Jeani Harris, Scott K. Harris, Krista Reymann
Son : Anna D. Wilborn
Steadycamer / Oprateur Steadycam : Richard Davis (XI)
Superviseur des effets spciaux : Dylan Chudzynski
Superviseur de la post-production : Abraham Park
Transcripteur : Peter Nusbaum

 Episode prcdentSaison 5 Episode suivant  
Membres : pour accder aux avantages membres, vous devez tre inscrit ou identifi avec votre login

Mise jour le : 19/02/2014 18:35