Accueil > Encyclopédie > D > Desperate Housewives > Saison 6 > Une Femme au Bord de la Cise de Nerf
Une Femme au Bord de la Cise de Nerf
Titre original : The God-Why-Don't-You-Love-Me Blues
Saison 6 - Episode 4 | N° dans la série : 116 | N° de Production : 604
1ère Diffusion (Originale) : 18/10/2009 - (Française) : 08/04/2010

Résumé

Bree tente d’ouvrir les yeux à Katherine qui reste persuadée que Mike est toujours amoureux d’elle malgré son mariage avec Susan. De son côté, Danny souffre du fait d’être considéré comme l’agresseur de Julie alors que Lynette essaie tant bien que mal de cacher le gonflement de sa poitrine pour ne pas que Carlos découvre qu’elle est enceinte.
Gaby, quant à elle, ne veut pas qu’Ana s’approche de trop près de John qui croit alors que Gaby est jalouse. Pour finir, Susan n’en revient pas lorsqu’elle apprend, de la bouche même d’Andrew, que Julie a non seulement laissé tomber ses études de médecine mais qu’elle a aussi trouvé un job de serveuse et qu’elle avait une liaison avec un homme marié.


Synopsis de l'épisode

Voir le synopsis

Distribution & Production principale
Scénariste(s) : Alexandra Cunningham

Réalisateur(s) : David Warren

Acteurs présents : Andrea Bowen (Julie Mayer), Ricardo Antonio Chavira (Carlos Solis), Marcia Cross (Bree Van De Kamp Hodge), Drea de Matteo (Angie Bolen), Dana Delany (Katherine Mayfair), Jamie Denton (Mike Delfino), Teri Hatcher (Susan Mayer Delfino), Felicity Huffman (Lynette Scavo), Eva Longoria (Gabrielle Marquez Solis Lang), Doug Savant (Tom Scavo), Maiara Walsh (Ana Solis)

Guest Star(s) Récurents : Daniella Baltodano (Celia Solis) [x48], Jesse Metcalfe (John Rowland) [x7], Shawn Pyfrom (Andrew Van De Kamp) [x70], Josh Zuckerman (Eddie Orlofsky) [x11]

Guest Star(s) : Vanessa Britting (Molly), Carlos Lacamara (Dr Hill), Noah Schuffman (Brian), Robert W. Sudduth (Eric), Jack Thomas (Pasteur)

Notes de production

* Notes :
- Le titre donné est celui de Canal+, celui de M6 est "La Triste Vérité".
- Jesse Metcalfe (John Rowland) et Shawn Pyfrom (Andrew Van De Kamp) sont indiqués en tant que Spéciales Guest Star.
- Vanessa Britting (Molly) a été vu dans des séries Les Feux de l’Amour ou encore FBI : Portés Disparus. Dans la vie, elle est en couple avec David Krumholtz connu pour sa participation à la série Numb3rs pour le rôle de Charlie, le scientifique qui aide son frère de la police.
- Eric (joué par Robert W. Sudduth), le réceptionniste de la boîte à Carlos, montre une photo de lui avec Lynette à Carlos prise lors de la soirée de Noël. Cependant, Lynette n’a été embauchée par Carlos quelques mois seulement avant les évènements de l’épisode, donc elle ne pouvait pas avoir participé à aucune fête de Noël.
- Dates des diffusions internationales :
● Finlande : le 23 novembre 2009 sur Nelonen.
● Amérique Latine : le 2 décembre 2009 sur Sony Entertainment Television (Canal Sony).
● Turquie : 15 décembre 2009 sur CNBC-e.
● Pays-Bas : 19 janvier 2010 sur Net5.
● Allemagne : 26 janvier 2010 sur ProSieben.
● Australie : 22 février 2010 sur Channel Seven/7HD.
● Norvège : 23 février 2010 sur TV2.

* Allusion :
- Le titre de l’épisode en version originale, “The God-Why-Don’t-You-Love-Me Blues”, vient dune chanson de la comédie musicale Follies (1971) de Stephen Sondheim.

* Citations :
Lynette : - Merde !
Tom : - Hein ? Qu’est-ce qui se passe ?
Lynette : - Ooh ! Oh plus rien ne me va. Ma poitrine est devenue énorme.
Tom : - Ah ouais ! Et j’aime pas du tout ça, moi.
Lynette : - C’est chaque fois la même chose. J’entre dans le deuxième trimestre et deux secondes plus tard, bam ! Pourquoi tu te marres ?
Tom : - Mm, à ton avis ? Les Supremes sont de retour.
Lynette : - Combien de fois je t’ai dit que je ne voulais pas que tu leur donnes des noms de groupe de musique.
Tom : - Mais oui, je sais chérie, c’est juste que… Benny et les Jets sont trop contents de les revoir aussi gros.
Lynette : - C’est très grave. Je suis obligée de les cacher au bureau. Faut surtout pas que Carlos découvre que je suis enceinte. (S’adressant à ses seins) Qu’est-ce que je vais faire de vous, moi, hein ?
Tom : - Mm, j’ai une petite idée…
Lynette : - Eh ! J’ai une réunion.
Tom : - Non, s’il te plaît chérie, ça va durer deux semaines. Après… après, ils sont trop douloureux et dans tes yeux, je pourrais lire « ne me touche pas ».
Lynette : - Bon, au revoir, Tom.
Tom : - Non, s’il te plaît, non, Lynette, non ! Dis-leur que t’es malade. Il y a plein de jours fériés. La fête nationale, la fête des vétérans. Ben là, on… on n’a qu’à dire que c’est la fête des nibards. Arrête, il est un peu trop tôt pour me lancer des regards de « ne me touche pas ».

Susan (parlant de Julie) : - C’est bien que vous soyez restés amis tous les deux depuis tout ce temps.
Andrew : - On s’est un peu perdus de vue quand elle faisait ses études de médecine, normal. Mais depuis qu’elle a arrêté, on s’appelle très souvent.
Susan : - Elle a abandonné ses études ?
Andrew : - Ben, je pensais que t’étais au courant, ça fait six mois maintenant.
Susan : - Elle a abandonné ses études depuis six mois ?
Andrew (à Julie) : - Je crois que t’as de la chance d’être dans le coma.
Susan : - Mais qu’est-ce qu’elle fabrique depuis six mois ?
Andrew : - Elle savait pas trop quoi faire de sa vie, en fait. Alors, en attendant de trouver sa voie, elle s’est pris un petit boulot. (La main devant la bouche) Un boulot de serveuse.
Susan : - T’as bien dit là… un boulot de serveuse ?
Andrew : - Je pensais qu’elle…
Susan : - Me l’avait dit, non, tu vois. Là, on nage en plein délire. Alors, hier, je découvrais que Julie pensait qu’elle pouvait être enceinte et aujourd’hui, j’apprends que ma fille, la future chirurgienne, se retrouve finalement… serveuse. J’ai besoin de méditer, là !
Andrew : - Oh ben, prends ton temps, je… je vais…
Susan : - Attends ! Le garçon.
Andrew : - Quel garçon ?
Susan : - Julie a quelqu’un, visiblement. Et tu dis que tous les deux, vous parlez souvent. Tu sais qui c’est.
Andrew (à Julie) : - Ce serait drôlement bien que tu te réveilles maintenant, ça m’aiderait.
Susan : - Andrew ! Dis-moi qui c’est. C’est peut-être carrément lui qui l’a agressée.
Andrew : - Tout ce que je sais, c’est qu’elle avait quelqu’un mais j’ai… j’ai jamais su son nom.
Susan : - Je t’en prie. Pourquoi elle t’aurait parlé de ce quelqu’un sans prononcer son nom ?
Andrew : - Mais parce qu’il est marié !

Gabrielle : - Vous jouez avec quoi ?
Juanita : - Des pastilles.
Gabrielle : - Des pastilles ? (Elle prend les pastilles en question pour voir de quoi il s’agit.) Des pastilles colorées… conçues pour augmenter le plaisir.
Juanita : - C’est sous le lit d’Ana. On a trouvé une boîte pleine.
Gabrielle : - Ana !
Juanita : - J’en prends juste une avant le dîner.
Gabrielle : - Non, donne-moi ça tout de suite. C’est pas des bonbons mais des ballons.
Celia : - Ouais !!!
Gabrielle : - Des ballons pour les grands.
Juanita : - Vous jouez avec, papa et toi ?
Gabrielle : - Si c’était le cas, cette conversation n’aurait même pas lieu.

Lynette : - Qu’est-ce que tu regardes ?
Carlos : - Désolé, Lynette, je… je sais.
Lynette : - Tu sais quoi ?
Carlos : - Ton petit secret.
Lynette : - Oh, zut, t’es au courant pour… pour les jumeaux ?
Carlos : - Ouais, bien sur, tu penses, j’ai des yeux.
Lynette : - Mais, c’était pas du tout prévu, Carlos, il faut que tu le saches.
Carlos : - Sans blague !
Lynette : - Non, non, avec Tom, on était allé dîner, il m’a fait boire et… et sans qu’on s’en rende compte (elle claque des doigts).
Carlos : - Aaah ! Alors c’est Tom qui est responsable de tout ça.
Lynette : - Ben… qui d’autre ?
Carlos : - Tu es la femme que tous les hommes rêvent d’avoir. Si seulement tu pouvais parler à Gaby et la pousser à en faire autant.
Lynette : - Est-ce que Gaby n’est pas suffisamment servie avec les deux qu’elle a ?
Carlos : - Mmmm, on se plaint pas mais je dis que… on peut faire mieux.
Lynette : - Quoi ?
Carlos : - Tu sais, Gaby t’as toujours beaucoup admiré. Si elle savait que tu t’es fait refaire la poitrine, elle pourrait aussi l’envisager.
Lynette : - Refaire la poitrine ?
Carlos : - Désolé, valoriser la poitrine. Sois sympa, file-lui le nom de ton médecin. Il a fait du bon boulot.
Lynette : - Oh… oh, d’accord. Ok, d’accord, bien sur.
Carlos : - À propos, que ça te serve de leçon. Pas de cachotteries avec moi. Je suis un peu trop rusé pour ça.
Lynette : - D’accord.

Carlos : - Pff ! Tu sais que tu as de nombreux admirateurs.
Lynette : - Oh !
Carlos : - Ouais, y en a un là-bas qui vient de dire euh… « T’as vu la belle paire de nibards » !
Lynette : - Oh ! Et si je les remerciais en appelant la sécurité.
Carlos : - Non, et je vais te dire pourquoi. Ce sont les frères Bertollini, ils sont à la tête d’un fond de pension de 200 millions de dollars et ils recherchent un gestionnaire.
Lynette : - Et pourquoi tu me racontes ça en regardant mon balcon ?
Carlos : - Ecoute bien. On les emmène dîner, on les laisse admirer tes lolos de très près, intimement, et on leur fait signer le contrat.
Lynette : - Et ils laissent les billets sur la commode, c’est ça ?
Carlos : - Ça ne te plaît pas ?
Lynette : - Mais comment veux-tu que ça me plaise ? Tu voudrais carrément que mes seins servent d’appâts ?
Carlos : - Mais, Lynette, qu’est-ce que c’est que ce raisonnement ? Je t’en prie, on n’achète pas des guirlandes de Noël si c’est pas pour les accrocher sur le sapin. (Regard insistant de Lynette) Ok, mauvaise comparaison. Je reprends. Pourquoi aurais-tu fait ça si c’était pas pour qu’on les admire ?
Lynette : - Si c’était… Et ben, je l’aurais pas fait. Très bien. Et on y va quand ?
Carlos : - Demain soir. Et si ça peut t’aider à te sentir un peu mieux, offre-toi une nouvelle robe. Aux frais de la compagnie (il donne sa carte de crédit à Lynette).
Lynette : - Un homme vient de me filer sa carte de crédit parce que mes seins le font fantasmer. Là, je me sens moins pute, tout à coup.

Gabrielle : - Ecoute, tu crois avoir vu un truc mais tu te trompes, je t’assure.
Ana : - Ah ouais ! C’est quoi ? T’es tombée et ta langue s’est retrouvée par hasard dans la bouche de John ?
Gabrielle : - J’ai pas embrassé John, c’est lui qui m’a embrassé. Et y a jamais eu d’histoire de langue.

Lynette : - Pourquoi les hommes sont-ils obsédés par les gros seins ?
Tom : - Hey, qu’est-ce que tu veux que je te dise, moi ? Certains hommes préfèrent les femmes avec d’énorme poitrine.
Lynette : - Certains hommes, c’est ça ?
Tom : - Moi, j’apprécie les seins d’une femme sous tous leurs aspects. C’est pas parce que…
Lynette (montrant ses yeux) : - C’est par là que ça se passe. Va s’y. Avoue. J’ai vu des photos de tes ex-conquêtes, j’ai vu leurs seins. Aller, avoue.
Tom : - Bon, d’accord, je m’appelle Tom Scavo et je suis amateur de gros seins.
Lynette : - Mais pourtant, tu m’as épousé.
Tom : - Mince, elle m’a piégé, je suis foutu.
Lynette : - Non, mais c’est vrai, j’ai une question. T’as le sentiment d’avoir fait un compromis ?
Tom : - Oui !
Lynette : - Ecoute, je vais pas y aller par quatre chemins, t’as une chance de te rattraper.
Tom : - Non, non, non, non, hey, je suis très heureux comme ça, ça me plaît que tu ne sois pas parfaite.
Lynette : - Pourquoi ?
Tom : - Mais parce que je ne suis pas parfait non plus. Je suis pas… riche, je suis pas brillant, je suis pas une star de cinéma, loin de là, et si toi t’avais pas ce seul petit défaut, je passerais la majeure partie de mon temps à me demander « mais c’est pas possible, qu’est-ce qu’elle fout avec moi ? ».
Lynette : - T’es peut-être pas brillant mais je connais personne qui sache mieux que toi avancer en terrain miné et en sortir indemne. Bien joué !
Membres additionnels de la production

Producteur exécutif : Matt Berry (II), Marc Cherry, Bob Daily, David Grossman, Joey Murphy, John Pardee, George W. Perkins, Larry Shaw, Sabrina Wind
Co-producteur exécutif : Dave Flebotte, Peter Lefcourt, Marco Pennette
Producteur : Stephanie Hagen, Charles Skouras III
Producteur superviseur : Jamie Gorenberg
Producteur consultant : Alexandra Cunningham, Joe Keenan
Musique : Steve Jablonsky
Montage : Karen Castaneda
Directeur de la photographie : Michael Negrin
Création des décors : P. Erik Carlson
Assistant montage : Iris Hershner
Bruiteur : Ryan Maguire
Chargé de Production : Charles Skouras III
Chef accessoiriste : Chuck McSorley
Chef décorateur : Erica Rogalla
Coiffeur : Gabor Heiligenberg
Coordinateur des cascades : Wally Crowder
Coordinateur des Effets Spéciaux : Mark DiSarro
Coordinateur de la production : Julianne Weick-Maunder
Coordinateur de Post-Production : Nick Corney
Coordinateur des transports : Bo Ehrig
Créateur des Costumes : Catherine Adair
Directeur Artistique : Brian Jewell
Distribution des rôles : Scott Genkinger, Junie Lowry-Johnson
Maquilleur : John Elliott
Montage de l'histoire : Jason Ganzel
Monteur online : Greg Faluszczak
Monteur Son : Gary Megregian
Premier Assistant Réalisateur : Tara Nicole Weyr
Producteur associé : Dana N. Wilson
Second Assistant Réalisateur : Richard E. White
Supervisation du scénario : Linda Leifer
Superviseur de la musique : David Sibley
Superviseur de la post-production : Luke Haberkorn
Superviseur de la production : Amanda K. Roberts
Superviseur du montage son : Robb Navrides
Technicien des effets spéciaux : Jamal J. Farley

 Episode précédentSaison 6 Episode suivant  
Membres : pour accéder aux avantages membres, vous devez être inscrit ou identifié avec votre login

Mise à jour le : 22/09/2010 à 02:13