Identification

Contact

Front de Libération Télévisuelle
27 rue Haxo
75020 Paris

Reseau

Recherche

:: Chroniques > Editorial ::

Mars 2006

par Feyrtys

Au mois de mars, giboulées et adhésion au FLT !

Comment ? Vous ne connaissez pas ce célèbre dicton ?

Giboulées et adhésion au FLT, c’est pourtant facile à se rappeler. Un peu comme « le FLT défend une télévision de qualité ». Ca rime, ça sonne bien, et en plus, c’est assez général pour sous-entendre tout un tas d’idées. Mais... on dirait que j’ai trouvé mon sujet d’édito ! Qu’est-ce qu’une télévision de qualité et pourquoi adhérer au FLT !!

Alors, une télévision de qualité... Lorsque j’ai rejoint le FLT, il y a deux ans et demi de cela, j’étais, comme beaucoup de personnes, très lasse de constater, chaque jour, l’irrespect flagrant avec lequel les chaînes de télévision traitaient (et traitent toujours d’ailleurs) leurs téléspectateurs. Quand on aime les séries télévisées, on souhaite, et ça parait être la moindre des choses, qu’elles soient diffusées à des heures idoines, dans l’ordre ; on souhaite avoir la possibilité de les regarder en VOST ou en VF, sans aucune censure d’aucun genre. On souhaite, en somme, qu’elles soient respectées et nous avec.
C’est un des combats du FLT, un de ses fers de lance, et c’est une des raisons pour laquelle j’ai décidé d’adhérer.
Depuis deux ans et demi, les choses ont un peu changé pour les séries. Lost, FBI : Portés Disparus, New York Unité Spéciale, Les Experts font de très bons scores d’audimat et attirent un public de plus en plus exigeant, du moins c’est l’impression que j’en ai. Il y a encore quelques années, si l’on disait que l’on aimait les séries américaines, on passait assez souvent pour un lobotomisé qui vénérait Rick Hunter. Aujourd’hui, si l’on tient le même discours, il y a de fortes chances que notre interlocuteur engage la conversation sur le dernier épisode de Nip/Tuck. Mais ce n’est pas pour autant que les téléspectateurs sont mieux traités par les chaînes. La censure continue, les épisodes sont encore et toujours diffusés dans l’incohérence la plus totale, on attend toujours de voir la suite et parfois même la fin de certaines séries. Le combat ne doit surtout pas cesser, bien au contraire.
Défendre une télévision de qualité, je dirai que ça consiste aussi à ne jamais perdre son regard critique, et apprendre à le développer. C’est être attentif à toutes les évolutions de la télévision, toutes ses qualités aussi bien que ses défauts. C’est également agir pour inciter les chaînes à sortir de leurs carcans et à prendre des risques, et enfin, de mon point de vue, une télévision de qualité se doit de respecter ses téléspectateurs, c’est-à-dire vous et moi.
Défendre une télévision de qualité, c’est également encourager une véritable réflexion sur la télévision. Lors de la deuxième édition du Festival des Séries Télévisées -le Premium TV- organisé par le FLT les 26, 27 et 28 août derniers à Paris, les personnes qui ont eu la chance d’y assister ont pu vivre en direct trois jours riches en discussions, en découvertes et en échanges. Les Deuxièmes Rencontres Universitaires des Séries Télévisées (R.U.S.T.), dont le thème pour ce Premium TV était « Lecture sociale, politique et idéologique des séries télévisées » ont fait salle comble à chacune de leurs conférences. Le succès fut au rendez-vous.
L’association du FLT fonctionne sur les seules cotisations de ses adhérents : nous en comptons 70 à l’heure actuelle. Une large campagne d’adhésion a été lancée ces derniers jours pour inviter le plus de gens à nous rejoindre. Au risque de me répéter, je conclurai donc sobrement par ceci :
Au mois de mars, giboulées et adhésion au FLT !



Warning: Use of undefined constant abo - assumed 'abo' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/8f1039ec5147650d5d7c96aa8827573b/web/v6/ecrire/public/evaluer_page.php(53) : eval()'d code on line 129

Commentaires

Il n'y a pas de commentaire à cet article
- Ajouter un commentaire