Critique des meilleures nouvelles séries télé (et des autres)
Regarde critique sur les séries TV actuelles

Game of Thrones - Et si la série se terminait avant la publication du dernier roman ?

En Attendant la Nouvelle Saison: Bientôt la fin ?

Par Ju, le 28 mars 2013
Par Ju
Publié le
28 mars 2013
Saison 3
Facebook Twitter
Vous le savez sans doute, la saison 3 de Game of Thrones commence dans quelques jours. Entre les promos quotidiennes, les interviews, et les avant-premières, il est impossible de passer à côté. Par contre, ce qui m’étonne, c’est que personne ne semble réaliser ce que signifie vraiment le début de cette nouvelle saison, à savoir qu’il ne reste plus que quarante épisodes avant la fin de la série.
Attendez. Quoi ?

Ce billet ne contient aucun spoiler sur la saison 3 de Game of Thrones. Ni sur la saison 4. Ni sur la saison 5. Ni sur la saison 6. Mais c’est mieux dans les livres, alors vous pourriez faire un effort et ouvrir un bouquin

Donc voilà, comme je le disais, la machine promotionnelle d’HBO fonctionne à plein régime. Game of Thrones est partout, et cela devient de plus en plus compliqué, pour moi, d’en éviter soigneusement les bandes annonces ou les photos. Bah oui, puisque je sais déjà ce qui va se passer dans la saison 3, je n’ai pas envie en plus de savoir à quoi ça va ressembler.

Ceci étant dit, la semaine dernière j’ai fait une entorse à la règle pour regarder « An Evening with Game of Thrones », qui malgré son titre n’est pas la parodie porno de la série (ça n’aurait pas de sens !), mais bien un panel où plusieurs acteurs, accompagnés de David Benioff et D.B. Weiss (les showrunners) et de George R. R. Martin (auteur et drôle de vieux bonhomme), ont répondu à plein de questions devant un public de fans.

J’en ai retiré une information importante : la série va se terminer avant la publication du dernier livre.

An Evening with Game of Thrones

Si vous avez 1h40 à tuer et que vous appréciez Game of Thrones, je vous conseille vivement ce panel, instructif et amusant malgré quelques blancs (Mac de Always Sunny a plein de qualités, mais il n’est pas toujours très habile dans les transitions). J’ignore combien de temps la vidéo va rester en ligne, mais vous pouvez la trouver en ce moment en suivant ce lien.

Si vous êtes pressés, en voici un résumé rapide :
- Lena Headey analyse très bien son personnage.
- Peter Dinklage est très, très drôle...
- ... mais la meilleure du panel est la réponse de Nicolaj Coster-Waldau à la question « Est-ce que vous avez lu les livres ? ».

En bref, une grosse domination Lannister, une bonne façon de passer presque deux heures, mais pas forcément de quoi me donner envie d’y consacrer un article si ce n’était pour la réponse de George R. R. Martin à la toute dernière question du panel.

« Dis, George, ça avance, ces livres ? ».

Deux minutes plus tard, après une réponse honnête de Martin, cela ne faisait plus aucun doute : la série va dépasser les livres. C’est un fait. Rien ne me fera changer d’avis. La fin Game of Thrones arrivera avant celle de A Song of Ice and Fire.

Maintenant que c’est établi, on peut passer à ce que la nouvelle m’inspire, à savoir plusieurs choses mais surtout une grosse interrogation : pour moi, l’enjeu principal de la saison 3 sera de voir si Weiss et Benioff vont réussir à transformer Game of Thrones en une série à part entière. Une vraie série qui dépasserait le stade de l’adaptation, aussi fidèle soit-elle. Une série qui donnerait le sentiment de se suffire à elle-même, et pas l’impression d’assister au résumé d’une histoire bien plus vaste.

Je ne vais pas répéter tout ce que j’ai écrit sur les forces et les faiblesses de l’adaptation du deuxième tome, mais le fait est que la saison 2 a montré les limites du processus. A partir de là, ça va être assez captivant, pour ceux qui comme moi apprécient l’exercice, de voir les leçons que Benioff et Weiss en ont retenues.
Ce que j’espère, c’est que la saison 3 va nous proposer des intrigues qui ne s’éparpilleront pas trop, et qu’elle va s’éloigner de sa mauvaise habitude récurrente, qui consiste à mettre en scène des « vignettes » qui se succèdent trop vite pour qu’on puisse y attacher le poids qu’elles méritent. En plus de ça, si Game of Thrones veut espérer accéder au statut de « série à part entière », il va aussi falloir qu’elle donne l’impression à ses téléspectateurs d’avancer significativement dans son histoire avec chaque nouvelle saison.

Et c’est pour cette raison, entre autres, que la réponse de George R. R. Martin ne laisse aucune place au doute. En effet, quand Martin essaie de calculer le temps qu’il lui reste pour écrire ses deux derniers livres (ce que j’ai envie de nuancer en « au moins deux »), il utilise un raisonnement qui me semble reposer sur une hypothèse complètement fausse : « deux saisons pour le troisième tome, deux ou trois autres saisons pour les deux tomes suivants qui sont assez gros, donc quatre ou cinq ans avant d’arriver à cours de matériel à adapter ».

En entendant ça, David Benioff et D.B. Weiss ont tiré ces tronches :

d b weiss et david benioff
Yep, il a dit ça !

Je vois au moins deux gros problèmes avec les calculs de George.

La fin de Game of Thrones, dictée par George R. R. Martin

Selon moi, le premier problème est que Martin surestime complètement ses tomes 4 et 5 en termes de quantité de matériel à adapter.

Si les deux livres sont effectivement bien épais, c’est surtout parce qu’ils multiplient les nouveaux personnages et les nouveaux points de vue, et non pas grâce à leur richesse en « histoire ». Or, comme je le disais plus haut, il est nécessaire pour les saisons de séries télé de donner l’impression d’avancer significativement dans leur intrigue chaque année, ce qui me semble difficile à réaliser deux ou trois fois (une fois par saison) en se limitant à ce qui est écrit dans ces deux livres.
De la même façon, j’ai du mal à imaginer comment Weiss et Benioff pourront centrer des saisons entières sur des nouveaux personnages, introduits à l’occasion, alors que ceux qui sont là depuis le début font du surplace. Ce qui passe dans des romans et plus difficile faire à la télé, parce que les fans seront moins patients, ou simplement pour des raisons de contrats d’acteurs.

Si, comme le fait Martin, je devais jouer à découper les saisons, voici ce que ça donnerait : la saison 3 serait la première partie du troisième tome, la saison 4 en serait la fin et le début des tomes 4 et 5 (leurs intrigues respectives se déroulent en parallèle), et la saison 5 comprendrait la fin de ces deux volumes et le début du sixième (pour conclure les trames laissées en suspens à la fin de « A Dance with Dragons », dont plusieurs chapitres ont été repoussés au livre suivant pour une question de temps).

Oui, je compte moins de trois saisons là où Martin en voit cinq.

Mais en réalité, c’est encore pire que ça. Car mon deuxième problème avec le planning de George, c’est que je ne crois pas que Game of Thrones va durer une éternité sur HBO. Je ne pense vraiment pas que les livres vont tous être adaptés en série. Pas avec mes calculs, et encore moins avec ceux de Martin où il faudrait presque dix saisons pour en adapter tous les volumes.
Parce que Game of Thrones coûte très cher, et parce que Game of Thrones n’est pas diffusée sur Showtime. Vous en connaissez beaucoup des séries HBO qui ont duré dix saisons ? Et des séries qui ont duré plus de cinq saisons ?

En définitive, je n’ai pas besoin d’aller chercher ailleurs ou d’essayer d’interpréter les regards de terreurs des scénaristes pour en arriver à ma conclusion : le cycle « A Song of Ice and Fire » ne sera pas adapté en entier.

Mais la bonne nouvelle, quitte à m’enfoncer dans les conjectures, c’est que je ne crois pas que Weiss et Benioff en ont la moindre intention.

La fin de Game of Thrones, selon Weiss et Benioff

A ce stade, ce n’est qu’une intuition, on en aura une vision bien plus nette à l’issue de la saison 3. Mais en attendant, je pense sincèrement que Weiss et Benioff vont écrire leur propre fin à la série.

where are my dragons

A mon avis, ils vont même commencer à prendre de grosses libertés avec l’histoire dès qu’ils auront fini d’en adapter le troisième tome, et je ne crois pas que ce soit une mauvaise chose.

Dans un premier temps, ça les libérerait des contraintes liées à une œuvre de plus en plus inadaptable. Avec sa multiplication des lieux, des personnages, des points de vues, sans amélioration notable à prévoir, je vois mal comment il est possible de rendre justice aux histoires des tomes suivants en en tirant, en plus, une série regardable.

Ensuite, ça leur permettrait de terminer la série à leur façon, inspirée ou non de ce que Martin prévoit (le panel confirme d’ailleurs qu’il leur a raconté la fin). L’avantage principal étant de pouvoir conclure leur série sans avoir à jouer la montre pendant des années, en attendant que les bouquins soient écrits.
Cette solution tient la route, mais ce n’est pas forcément la plus évidente à faire admettre aux fans. Mais plus grandes seront les libertés que Weiss et Benioff vont prendre avec l’histoire des livres, plus facile il leur sera par la suite de faire passer l’idée que la série s’arrête avant la publication du dernier roman.

Avec ça, j’ai tout dit. Je suis prêt à prendre les paris, là, tout de suite :
Game of Thrones va s’arrêter à la fin de sa saison 6.
Il ne reste plus que quarante épisodes avant la fin de la série.

Ou plus. Genre, dix saisons.

Qu’est-ce que j’en sais ?

Ju