Critique des meilleures nouvelles séries télé (et des autres)
Regarde critique sur les séries TV actuelles

Crazy Ex Girlfriend - Chic, un épisode sur Paula

Getting Over Jeff: Sheeeeee’s… (the friend of) the Crazy Ex-Girlfriend !

Par Conundrum, le 10 décembre 2017
Publié le
10 décembre 2017
Saison 3
Episode 7
Facebook Twitter
Après les événements importants relatés dans ses derniers épisodes, et juste avant la pause hivernale, Crazy Ex Girlfriend nous propose un épisode un peu particulier.

Getting Over Jeff est le premier épisode de la série qui n’a pas Josh dans le titre. En effet, l’une des conclusions de cette première partie de la saison, à savoir que Josh n’a rien à voir avec les problèmes de Rebecca, et qu’il est donc sans importance, se reflète dans les titres de la série. Mais ce n’est pas la seule transition entamée cette saison qui se confirme avec cet épisode.

Sheeeeee’s ….(the friend of) the Crazy Ex-Girlfriend !

On remarque que les rôles secondaires prennent plus d’importance : Mrs Hernandez, Kevin (le barman) et Chris (le jeune ami adolescent des hommes de la série) sont de retour. Hector, Maya, Tim et George ont de plus en plus de temps d’antenne. Et cette semaine, ce changement est encore plus marqué car l’épisode n’est pas centré sur Rebecca, mais sur Paula.

Le timing de cet épisode est parfait, il sert d’épilogue à la première partie de la saison et de transition vers la suite. D’un point de vue dramatique, le parcours de Rebecca a pris une grande importance dans ces premiers épisodes, la mettre en retrait permet de souffler un peu. Même si on aborde une guérison, sa chute libre et ses actions avaient un impact fort. Il était difficile de s’investir dans d’autres intrigues tant que celle de Rebecca ne s’était pas calmée. Et l’une d’elle était l’attitude problématique de Paula.

Paula est un fantastique personnage secondaire, Donna Lynne Champlin, son interprète, est remarquable, mais c’est surtout une femme très complexe. Cela permet d’utiliser son personnage sous plusieurs angles sans jamais se lasser. C’est une amie dévouée, mais qui néglige sa famille. Son mari et enfants la prennent pour acquise, mais elle ne s’investit pas dans sa vie familiale de manière constante. C’est une femme intelligente, mais qui a aussi peur de la prise de risque.
Paula n’est pas l’archétype de la meilleure amie de l’héroïne qui n’existe que dans sa dévotion et dans son rôle de soutien moral. Elle est bien plus complexe que cela.
Cette relation a toujours été problématique, dès le pilote. Paula plonge totalement dans la relation Rebecca-Josh en mode Chef de Projet alors qu’elle ne connaît pas la nouvelle résidente de West Covina. Les problèmes de cette amitié sont des reflets de sa personnalité. Et cette semaine, on nous permet d’en découvrir plus sur elle. Non, pas par le prisme de Rebecca, mais en mettant Paula sur les devants de la scène le temps d’un épisode.

Sheeeeee’s ….the Crazy Ex-Girlfriend !

En effet, passer un épisode dans la ville où Paula a grandi permet de mieux la comprendre. En quelques minutes avec son père, on découvre que sa force vient de la résistance qu’elle a développé face à ses attaques passive agressive et dégradante, mais que son manque de confiance en elle même y trouve aussi la même origine. Comme Rebecca.

crazy ex girlfriend 307

Comme Rebecca, il y a un autre parallèle, bien moins subtil celui ci, Paula a un Josh Chan, Jeff Channington. En plus de la similarité de nom, elle le rencontre de la même manière que Rebecca rencontre Josh au supermarché dans les premiers épisodes de la série. Jeff n’a pas oublié Paula et lui fait comprendre que la porte est ouverte à la reprise de leur relation. Et toute la force du personnage réside dans cette intrigue.

L’épisode commence par Paula qui découvre que sa famille a développé un rituel qui ne l’inclut pas, il continue par une Rebecca qui préfère boire avec son père plutôt que de l’écouter se confier, il nous montre Paula vivre seule un moment marquant de sa vie sans que personne ne s’en rende compte. Et alors que tout nous laisse croire que Paula va tromper son mari, on nous montre un personnage fort qui se satisfait d’une vérité qu’elle voulait entendre.
J’étais un peu perplexe au sujet de la découverte d’un homme aussi important pour Paula dont on ignorait l’existence. J’ai eu du mal à adhérer à cette intrigue jusqu’à la discussion finale avec Rebecca qui évoque directement ce point. Mais au final, il est totalement symptomatique de Paula.

Derrière l’image d’une personnalité affirmée, c’est une femme qui ne parle pas d’elle-même, qui n’aborde que rarement ses faiblesses et ses insécurités. Et les rares fois où elle essaie timidement d’y remédier, on ne l’écoute pas. C’est la raison pour laquelle cet épisode fonctionne, Paula est un personnage peu exploité, même si très présente. Et il reflète la complexité de la psychologie de cette femme.

Et puis, une décision est prise à la fin de l’épisode où Rebecca et Paula redéfinissent les bases de leur relation. Josh était le catalyseur, mais celui ci ne peut plus être le prétexte à leur amitié. Les deux femmes décident d’avoir une amitié d’égale à égale fondée sur le respect et l’affection qu’elles ont l’une pour l’autre. C’est peut être moins dramatique que la tentative de suicide de Rebecca, mais c’est une évolution très importante dans la série.

Et puis, il y a Josh.

La thématique de l’épisode tourne autour de la connexion avec autrui. Paula est déconnectée de sa famille. Rebecca doit entamer de nouvelles relations. White Josh et Darryl doivent se séparer. Nathaniel et Rebecca aimeraient vraiment se connecter. Et Josh ne sait pas à quoi se rattacher.

Ces intrigues sont traitées de manière différente. Nathaniel et Rebecca sont touchants, et Darryl prend enfin la décision, évidente, que son couple avec White Josh arrive à son terme. Si individuellement, les personnages sont sympathiques, il était difficile de s’attacher à cette intrigue d’enfant qui s’étale en longueur au pire moment possible (Rebecca, encore une fois, a besoin de toute notre attention). Il est appréciable que celle-ci s’achève avec cet épisode et permettra de donner du matériel neuf à ces deux personnages.

En revanche, l’intrigue de Josh était ridicule. C’était une perte de temps royale, à peine sauvée grâce à l’échange final avec Heather. Elle reflète aussi un problème que la série s’est crée : que faire de Josh maintenant ?
Il n’a pas l’intérêt d’une Paula ou d’un Nathaniel, la seconde partie de la saison va devoir trouver un moyen de nous faire connecter avec le personnage.
Et c’est pas avec des histoires de boutons qu’elle va réussir à le faire.

Conundrum