Critique des meilleures nouvelles séries télé (et des autres)
Regarde critique sur les séries TV actuelles
Ma Saison à Moi -

Les 10 scènes de sexe les plus marquantes de la saison

Jéjé et le Sexe: Sex in the TV

Par Jéjé, le 28 juillet 2012
Par Jéjé
Publié le
28 juillet 2012
Facebook Twitter
Cet été, la rédaction de pErDUSA revient sur les moments marquants de l’année série écoulée à travers une succession de billets estivaux plus courts, plus faciles à digérer, parfaitement adaptés à la saison. Parce que, vraiment, on ne voudrait pas que vous passiez trop de temps devant un écran à cause de nous.

Cette saison, quand les scènes de sexe étaient mentionnées dans une discussion, c’était essentiellement pour regretter leur présence et leur gratuité. C’est ce que l’on appelle l’effet Game of Thrones !

Pourtant, que ce soit sur les networks, MTV, le câble premium et les autres, les séries télé américaines ont montré qu’elles pouvaient les aborder autrement qu’avec une gène pudibonde ou une excitation puérile. Et la plupart du temps, la sexualité fut traitée avec maturité et une certaine réjouissance.

La preuve avec ce tour d’horizon en 10 scènes emblématiques de l’année.

La plus douloureuse

american horror story bloody blow job
American Horror Story - 1.07 - Open House

Cette première saison n’a pas lésiné sur les scènes de sexe. Entre Dylan McDermot qui se masturbe en pleurant et Connie Britton qui couche avec l’homme en latex, on était servi dès le pilote.
Comme je me suis imposé de ne choisir qu’un exemple par série, la fellation pratiquée par Moira, la femme de ménage, me semble la plus emblématique de la série. En effet, American Horror Story joue sur les peurs et les crimes les plus ancrés dans l’imagerie populaire américaine (fusillade dans un lycée, le Dahlia Noir…) Et je trouve qu’avoir le sexe mordu et arraché lors d’une fellation entre parfaitement dans cette optique.

Alors, on peut penser que Ryan Murphy n’est vraiment pas net, mais il est clairement cohérent dans ses obsessions.

La plus anticipée

archer pam sex
Archer - 3.07 - Crossing Over

Il ne pense qu’avec son entrejambe.
Elle a couché avec pratiquement tout ISIS, de Lana à Mallory en passant par Cyrille.
Je n’attendais qu’une chose. Qu’Archer passe enfin à la casserole de Pam, mon personnage préféré de toute la série.
Parfois, n’en déplaise à Joss Whedon, ce que veulent les fans est ce dont ils ont vraiment besoin, comme le montre cet épisode, parmi les plus drôles de la saison, mené par un formidable running-gag qui résulte de la "rencontre" des deux.

La plus normale

awkward closet 2
Awkward - 1.01 - Pilot

Une scène de première fois tout ce qu’il y a de plus de plus banale : de courte durée, des protagonistes hésitants, des gestes maladroits, des visages rougis, un endroit inconfortable …
Banale donc mais complètement exceptionnelle pour les premières minutes d’un teen-show et comme présentation des deux personnages principaux de la série. D’habitude [1], la première relation sexuelle constitue l’aboutissement d’une saison (voire de plusieurs), après un jeu de chats et de souris semé d’atermoiements sentimentaux.

Dans Awkward, la représentation et la place de l’acte sexuel chez les adolescents prennent d’emblée leurs distances à la fois avec l’idéologie puritanico-dysneyenne encore bien présente chez de nombreuses séries US (Oui, The Secret Life of the American Teenager, c’est bien toi dont on parle) et la tendance nihiliste à la Skins UK. Elles mettent l’accent sur l’expérience, le défi et l’envie d’être comme les autres qui le motive dans ces années-là. Un traitement d’une grande maturité réalisé qui plus en est avec une jolie légèreté qui ancre la série dans les teen-soaps très réussis.

La plus puérile

game of thrones naked
Game of Thrones - 2.09 - Blackwater

Cette scène, dans laquelle Bron et ses hommes passent le temps en buvant et en se "tapant de la servante" en attendant l’assaut sur King’s Landing, illustre le rapport complètement infantile que la série entretient avec la sexualité en la réduisant à une simple exhibition de nudité féminine pour le plaisir des hommes.

Cette complaisance de Games of Throne dans cette utilisation aussi restrictive et sexiste (osons le mot) de la liberté graphique de HBO l’empêche pour l’instant d’être une autre chose qu’une série de pur divertissement pour (grands) gamins et conforte l’image stéréotypée du fan masculin de série de fantasy [2] excité à la vue du moindre nichon.

Il est temps que la forme de la série se mette en phase avec ses grands personnages féminins (Aria, Sensa, Cersei et Brienne, pour ne citer qu’elles).

La plus douce-amère

girls breakup sex
Girls - 1.05 - Hard Being Easy

Pendant tout l’épisode, Marnie tente de persuader Charlie de revenir sur sa décision d’arrêter leur relation. Et c’est une fois qu’elle pense qu’elle a obtenu ce qu’elle voulait, une fois qu’ils font l’amour une nouvelle fois, pendant laquelle Charlie exprime ses sentiments les plus intimes qu’elle se rend compte de ce qu’elle voulait vraiment. Et qu’elle rompt.

"Don’t make safe and then abandon me !"

Dans un épisode où sont explorées les relations entre sexualité et prise de conscience de soi-même et de ses désirs chez les trois héroïnes de la série, cette scène peut apparaître comme la plus littérale, mais pour moi, c’est peut-être la plus belle de Girls.

La plus tragique

mad men joan sacrifice
Mad Men - 5.11 - The Other Woman

On ne voit que très peu de choses de l’acte. Essentiellement, le prélude des préliminaires et la discussion (enfin le monologue satisfait de l’homme) post-coït dans le lit. Tous deux, moments terribles, où tout l’intérêt vient de ce que le spectateur pense lire après les trente cinq premières minutes "préparatoires" de l’épisode dans les yeux immenses de Joan.
Toute image de ce qui se passe entre ces deux scènes auraient été insupportables et auraient sûrement diminué dans une recherche inutile de l’image choquante juste pour elle-même l’impact de la séquence (qui rappelons-le enchevêtre la passe de Joan avec un executif de chez Jaguar et le pitch de Don basée sur la possession des femmes et des voitures).

La plus inattendue

revenge gay surprise
Revenge - 1.07 - Charade

Alors que la révélation de l’épisode semblait être la confession de Tyler, un monsieur Ripley du pauvre, sur son passé de prostitué homosexuel, à Nolan, le side-kick geek asexué de l’héroïne, ne voilà-t-y pas que le premier bascule le second sur le lit.
Enfin, c’est ce que nous laisse imaginer le chaste baiser, coupé à la Melrose-Place-des-années-90, c’est-à-dire pile avant que les lèvres ne se touchent. Nous laissant dans l’hébétude la plus totale (on ne l’avait pas vu venir, ça !) et une légère frustration.
Heureusement que Revenge est basée sur l’utilisation des caméras de surveillance...

La plus détestable

shameless sex to death
Shameless - 2.03 - I’ll Light a Candle for You Day

C’est le pendant "raté" de la scène de Mad Men. A force de vouloir choquer son spectateur, la série rate son effet, alors que la série est plutôt à l’aise avec le traitement de la sexualité et offre un rapport au corps relativement franc et décomplexé.
Dans cette scène, on ne nous épargne rien de l’agitation du corps de Franck sur celui, fragilisé par un coeur défaillant, de sa partenaire. Les actes sexuels lui sont interdits en raison de son état de santé et c’est par ce biais qu’elle choisit de mettre fin à ses jours. De ce qui aurait dû être une scène tragique, il n’en ressort que de la gêne et une détestation encore plus profonde pour Franck, pour ses actes et pour nous avoir infligés ces images.

La plus barrée

spartacus blood sex 2
Spartacus - 2.09 - Monsters

Y’avait le choix, c’est sûr.
J’ai déjà dit tout le bien que je pensais du traitement de la nudité et de la sexualité dans la série en général, mais cette scène me rappelle que j’ai oublié d’insister sur la beauté des images et des chorégraphies ainsi produites.
Pour le plaisir et pour informer ceux qui ne regarderont jamais la série, je me dois d’expliquer comment l’histoire a permis d’aboutir à ce camaieu de rouge.
Glabus vient d’échapper à la mort dans le bassin en retournant contre elle l’arme que sa maîtresse avait l’intention d’utliiser. Ilithya, sa femme, alertée par le bruit des cris, découvre la scène et prend conscience que son pouvoir est restauré au sein de son couple… Le sexe, la mort, le pouvoir, en une seule scène !

La plus torride

the good wife orgasm
The Good Wife - 3.01- The New Day

Tigrou en avait déjà parlé dans Ma Semaine à Nous au moment de sa diffusion.
Mais, je ne pouvais pas ne pas revenir sur, soyons clair, la scène la plus torride (c’est bien le mot) de toute la saison.
Une minute basée uniquement sur les expressions du visage de deux acteurs (et de Julianna Marguiles en particulier).
De simples gros plans. Alors que les personnages sont entièrement vêtus.
Une seule phrase. "Là, ne bouge pas !"
Avec une petite dose de transgression (les personnages sont au travail, la scène est diffusée sur CBS, soumise aux règles de la FCC sur l"indécence").
Et l’on obtient un moment de sensualité inédit sur les networks et une image de l’orgasme féminin rarement vu, même dans les contrées plus "permissives" du câble.

Jéjé
P.S. Oui, je sais, les images sont sombres. En même temps, il n’y avait pas beaucoup de scènes qui se déroulaient sur une plage en plein jour !
Notes

[1Comprendre "Dans les teens-shows de l’âge d’or de la WB"

[2Ou un autre qualificatif que vous estimerez plus adéquat pour décrire le genre de Game of Thrones